Comité consultatif scientifique international

Le comité consultatif scientifique international est un groupe externe de personnes qui possèdent des compétences dans les secteurs d’intérêt du Réseau pour la santé du cerveau des enfants. Le comité, le chef de la direction et le directeur scientifique, le comité de gestion de la recherche (CGR) et les conseils d’administration voient à la planification et aux stratégies de la recherche, y compris la sélection optimale des projets que finance le RSCE, et ils recommandent des manières de maximiser les retombées de la recherche.

Les recherches de Bernie Devlin portent sur deux grands sujets : le développement de méthodes statistiques pour l’analyse des données génétiques et l’adoption de ces méthodes pour découvrir les fondements génétiques des maladies, notamment l’autisme, la schizophrénie et les troubles neurodégénératifs. Ses travaux ont été reconnus lorsqu’il a été nommé associé de l’American Association for the Advancement of Science. Il a présidé le comité d’accès du Center for Inherited Disease Research (CIDR), un centre de génotypage financé par le gouvernement américain qui effectue un génotypage et un séquençage massifs. Le comité d’accès du CIDR évalue les propositions pour accéder au CIDR afin de réaliser des études d’associations pangénomiques, entre autres études génétiques.

Mark Hoffman, vice-président de LifeSciences Solutions, est responsable des projets de développement de Cerner en sciences de la vie, y compris la génomique, les essais cliniques, Galt et les solutions Discovere™ et HIV Insight® de Cerner. Dans ses fonctions, il est responsable de réduire les obstacles entre les soins aux patients et la recherche clinique et à accroître le rôle de Cerner dans l’industrie pharmaceutique. Il est membre du groupe EGAPP (évaluation des applications de génomique dans la pratique et la prévention) pour lequel il copréside le sous-comité de l’informatique. Il est également membre de l’initiative RAND Corp. sur la déclaration des résultats des tests génétiques. Il a récemment siégé au groupe de travail du Secretary of HHS Advisory Committee on Genomics Health and Society (SACGHS) sur la surveillance des tests génétiques et a contribué au chapitre sur l’informatique du rapport produit par le groupe de travail. Mark Hoffman détient un baccalauréat en biologie moléculaire du William Jewell College à Liberty, au Missouri, et un doctorat en bactériologie de l’université du Wisconsin-Madison. Lorsqu’il était au William Jewell College, il a également réalisé une étude de bioéthique de l’université d’Oxford.

Le docteur Michael Johnston est titulaire de la chaire Blum/Moser en neurologie pédiatrique du Hugo Moser Research Institute et du Kennedy Krieger Institute à Baltimore. Il est également professeur de neurologie, de pédiatrie et de médecine physique et de réadaptation à la faculté de médecine de l’université Johns Hopkins, et médecin-chef et vice-président directeur de Kennedy Krieger. Ses équipes de recherche en laboratoire et de recherche clinique s’affairent à découvrir de nouveaux traitements pour les troubles du cerveau en développement, y compris l’encéphalopathie hypoxo-ischémique, les accidents vasculaires cérébraux périnatals, les troubles de la substance blanche chez les prématurés, le syndrome de Rett et la sclérose tubéreuse. Ses équipes cherchent tout particulièrement à maîtriser les mécanismes de plasticité endogène pour améliorer les résultats cliniques.
Edward P. Riley, qui a obtenu son doctorat en 1974 à l’université Tulane, est professeur émérite de psychologie et directeur du Center for Behavioral Teratology à l’université d’État de San Diego. Il est l’auteur de plus de 250 articles et analyses scientifiques et, à la demande du secrétaire à la santé des États-Unis, il a présidé le groupe de travail national américain sur le syndrome d’alcoolisation fœtale et les effets de l’alcool sur le fœtus de 2000 à 2004. Il siège au groupe d’experts du FASD Center for Excellence de la SAMHSA. Ancien président de la Research Society on Alcohol (RSA), il est réviseur de la revue Alcoholism: Clinical and Experimental Research. Il est membre du National Institute on Alcohol Abuse and Alcoholism Council. Il a reçu de nombreux prix pour sa mission professorale, y compris le prix de chercheur émérite de la RSA et le prix de mérite en recherche de la NoFAS.